Réduire la taille du texte Grossir la taille du texte

La biodiversité

C0-04 Ragondinrecadre

Une espèce est dite envahissante ou invasive lorsqu'elle se développe naturellement dans un lieu dont elle n'est pas originaire.

Véritables colonisatrices, elles perturbent les milieux naturels et sont sources de désagréments pour les activités humaines (qualité de l'eau,
irrigation, agriculture, pêche...) ou la santé publique (allergies,
toxicité, transmissions de maladies...).

image0031"Entre terre et eau", marais, tourbières, prairies,..., ces zones humides constituent un vrai patrimoine à préserver, surtout dans notre département où

les surfaces agricoles et urbanisées gagnent sur les espaces naturels.

Même si les vallées de l'Aigre et de la Conie sont les plus concernées, des
zones humides sont présentes
sur l'ensemble du bassin du Loir.

C5-01 Conie marais

Les milieux connexes sont des zones en liaisons avec le cours d’eau telles que les bras morts, marais, mares, prairies inondables, boisements en bordure de rivière. Ils représentent un fort potentiel
écologique
. La Conie, à la fois rivière et marais en est un bel exemple
avec ses multiples chenaux.

image0031La trame verte et bleue (TVB) est une démarche qui vise à maintenir et à reconstituer un réseau d’échanges pour que les espèces animales et végétales puissent, comme l’homme, circuler, s’alimenter, se reproduire, se reposer… et assurer ainsi leur cycle de vie.

La trame verte et bleue porte l’ambition d’inscrire la préservation de la biodiversité dans les décisions d’aménagement du territoire, contribuant à l’amélioration du cadre de vie et à l’attractivité résidentielle et touristique.

photo_diaporama_02

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.