Infos restrictions d'eau sur le Loir et ses affluents sur PROPLUVIA

Réduire la taille du texte Grossir la taille du texte

Un programme d'actions

Etablies pour la période 2013-2018, les lignes directrices du contrat territorrial sont :

 

B2-04-Actions 

Retrouver des rivières vivantes

 

 

Réduire les pollutions diffuses 

 

 

La restauration de la végétation des berges (voir l'article)

Absence végétation berge

Deux situations très contrastées sont observées sur le Loir et ses affluents soit :

  • l'absence de végétation de berges accentuant ainsi leur érosion naturelle, dans ce cas il est nécessaire de replanter.
  • une végétation trop dense et vieillissante, bouchant parfois le cours d'eau. Des opérations de remise à niveau sont alors prévues : abattage, élagage, etc.

La renaturation des cours d'eau (voir l'article)

B2-01bis-renaturation cours deau

Redonner au lit des cours d'eau un tracé naturel, diversifier les écoulements ou limiter la dégradation des berges liée au piétinement du bétail par la création d'abreuvoirs sont des actions qui contribuent à améliorer la morphologie des rivières.

Le rétablissement de la continuité écologique (voir l'article)

B2-02-Continuité écologique

Rétablir la continuité écologique vise à assurer la libre circulation des poissons et des sédiments.

Le Loir et ses affluents sont jalonnés par de nombreux ouvrages hydrauliques et moulins. Leur rôle respectif dans la gestion des crues et leur valeur patrimoniale sont incontestables. Cependant certains ouvrages sont en très mauvais état et/ou constituent des obstacles infranchissables. Il est donc nécessaire d'intervenir dans l'intérêt général et pour améliorer la qualité des cours d'eau.

La lutte contre les espèces envahissantes (voir l'article)

B2-02bis-Jussie

La prolifération des espèces envahissantes ou invasives, quelles soient végétales (peupliers, jussie, etc.) ou animales (ragondins), contribue à dégrader les rivières. Des actions appropriées sont donc nécessaires : arrachage manuel ou mécanique, piégeage.

La préservation des milieux connexes (voir l'article)

Conie les Nays

Cette action vise à reconnecter la rivière et certaines zones propices à la reproduction du poisson pour améliorer la qualité des milieux mais aussi pérenniser les activités de pêche.

La lutte contre les pollutions diffuses (voir l'article)

B2-05-Carte BV Ozanne

Ce volet porté par la chambre d'agriculture, exclusivement sur le bassin versant de l'Ozanne (Brou, Dangeau, etc.) vise à limiter les nitrates et pesticides présents dans les eaux.

Les communes de ce secteur sont également mobilisées pour qu'elles limitent l'utilisation de ces produits.

photo_diaporama_02