Réduire la taille du texte Grossir la taille du texte

Restauration de la végétation des berges de l’Ozanne et du Loir (2017-2018)

C0-01 Ripisylverecadre

Entrte 2017 et 2018, une partie de la végétation des berges de l’Ozanne et du Loir a été restauré dans le cadre du premier contrat territorial 2013-2018.

Cette opération concerne 35 km de rives (droite et gauche), 31 restaurée sous la maitrise d’ouvrage du syndicat et 4 km par les riverains.

Les travaux ont été réalisés de septembre 2017 à juin 2018 par l’entreprise Environnement 41 pour un montant de 282 253 € pour le traitement de la ripisylve et 5090 € pour la gestion des embacles.

Ces travaux ont été subventionnés à hauteur de, 60 % par l’Agence de l’eau Loire Bretagne, 10 % par le Conseil Départemental d’Eure-et-Loir, 10% par la région Centre-Val-de-Loire, 10 % par les riverains et 10 % par le syndicat.

 

 5

 

 

Le linéaire de l’Ozanne a fait l’objet de prospections pédestres par l’équipe technique du SMAR Loir 28 en décembre 2017 et janvier 2018 (plus de 60 kilomètres de berges) avant d’engager les travaux.

Ces prospections ont mis en évidence un manque d’entretien de la ripisylve depuis de nombreuses années.

 

Brou 3

 

Dans le cadre de la préparation des travaux, plus de 115 riverains ont été rencontrés. Plusieurs visites sur sites ont été réalisées pour présenter les opérations de restauration. 104 conventions ont été signées entre le SMAR Loir 28 et les riverains,  précisant ainsi le cadre du projet, la description des travaux et l’estimation financière du reste à charge du riverain (10 %).

 

Brou 4

 

Après travaux, chaque parcelle est laissée dans son état initial et les clôtures sont remises en place. Le bois est valorisé en bois de chauffage,  en grume (chêne, peuplier) ou mis en tas pour être valorisé en bois énergie. Les rémanents sont broyés sur place pour utilisation en paillage des massifs.

 

Brou 4

 

La restauration légère de la végétation des berges de l’Ozanne et du Loir est un réel gain écologique mais aussi paysager. En effet, l’abattage, l’élagage et le recépage ont permis de retrouver de l’espace et de la lumière pour ces cours d’eau, mais aussi pour l’ensemble de la faune aquatique. Les jeunes arbres peuvent dorénavant se développer correctement et renouveler la ripisylve en place.

Ces travaux  ont redonné une seconde jeunesse à ces deux rivières. Les riverains sont  satisfaits des travaux réalisés, ce qui a permis de tisser des liens et de faire connaitre le syndicat, notamment pour la réalisation des travaux de restauration de la continuité écologique.

 

 

 

photo_diaporama_02

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.